© 2019 EG Energy - Tous droits réservés - Créé par

Suivez-nous !

  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône

FAQ #4 : Pourquoi et comment ventiler un bâtiment ?

La qualité de l’air présente dans nos habitations est très importante tant pour notre confort quotidien que pour notre santé. C’est pour cette raison que la ventilation est un point à ne pas négliger lors de la construction ou de la rénovation de votre bâtiment.

 

L’objectif de la ventilation est avant tout d'évacuer les polluants intérieurs (humidité, odeurs, …), et de faire entrer de l’air propre en suffisance mais aussi d'éviter au bâtiment des dommages dus à l'humidité et à la prolifération de moisissures néfastes à notre santé.

Il s’agira donc de contrôler la ventilation, c'est-à-dire d'apporter et d'extraire juste la quantité d'air nécessaire par rapport à la surface de la pièce pour minimiser les pertes énergétiques tout en permettant de faire entrer un air sain.

Le simple fait d’ouvrir les fenêtres de votre bâtiment ne suffit pas pour permettre une ventilation optimale. Non seulement, il vous est impossible de contrôler la quantité et la qualité de l’air qui entre dans le bâtiment mais en plus, vous allez créer une grande déperdition de chaleur qui va entraîner une surconsommation de chauffage.

 

Quel que soit le type de bâtiment, l'alimentation en air neuf ainsi que l'évacuation de l'air vicié peuvent se faire de manière naturelle ou mécanique. Il existe dès lors quatre systèmes de ventilation contrôlée dont 2 sont principalement recommandés :

  • La ventilation mécanique simple flux par extraction (système C) : dans cette configuration, l’air neuf entre de façon naturelle dans le bâtiment via une ouverture placée dans un mur extérieur, soit associée à un châssis ou à une porte (grille). Cet air circule librement dans l’habitation et est rejeté à l’extérieur à l’aide d’un extracteur.

  • La ventilation mécanique double flux (système D) :
    dans cette configuration, l’air neuf est prélevé à l’extérieur et l’air vicié est rejeté à l’extérieur grâce à un système de ventilation mécanique double flux. Ce système peut également s’accompagner d’un récupérateur de chaleur pour permettre de limiter la déperdition énergétique, le choix idéal pour l’ économie d’énergie.

 

Dans un cas comme dans l’autre, l’air frais circulera librement à l’intérieur des pièces sèches (séjour, bureau, chambre,…) vers les pièces humides (cuisine, salle de bain, WC, buanderie,…) via le dessous des portes ou via des grilles de transfert avant d’être extrait vers l’extérieur au moyen d’un conduit dédié.

En complément du système de ventilation contrôlé, Il est autorisé d’ouvrir les fenêtres du bâtiment afin de favoriser une ventilation intensive (par exemple pour un rafraichissement nocturne en été).

 

Vous l’aurez compris, le choix du type de système de ventilation est particulièrement important car il peut influencer :

la qualité de l'air intérieur de votre bâtiment

le confort thermique (afin d’éviter les courants d'air potentiels en hiver)

le confort acoustique (afin d’éviter les bruits venant de l'extérieur ou générés par le système)

l'investissement de l’installation

le coût de fonctionnement et la consommation d'énergie.
 

Il s’agira donc de faire les bons choix en ce qui concerne le type de ventilation à installer afin que celui-ci corresponde à votre bâtiment et à vos besoins et vous permette d’être en conformité avec la réglementation en vigueur.

 

Nous sommes à votre disposition pour envisager les différentes solutions qui s’offrent à vous dans le cadre de votre construction ou rénovation.

grille de ventilation intégrée au châssis

Extacteur centralisé - système C[1](1).j

Système de ventilation simple flux (système C)

Système de ventilation double flux (système D)